Simulable

Le rachat de crédits est valable pour tout type de dettes qu’il s’agisse de prêt personnel, de prêt immobilier, de découvert bancaire ou de crédit à la consommation. Les établissements prêteurs sélectionnent les dossiers de demande selon les garanties proposées et la capacité de remboursement de l’emprunteur. Mais il est alors possible que la demande de rachat soit refusée.

Les critères rédhibitoires

Différents cas de figure peuvent constituer des motifs de refus de regroupement de crédits chez des établissements financiers selon le site Simulable.fr. Un consommateur ayant effectué un premier rachat en moins d’un an est écarté de toute sélection, de même qu’un individu présentant un cas d’interdiction de gérer ou ayant un dossier en cours de traitement auprès d’une commission du surendettement de particuliers. Les acheteurs compulsifs, les endettés aux jeux ou un emprunteur fréquent en crédits revolving sont également écartés d’une possibilité de rachat de crédit. Le commerce de biens, une personne physique ou morale en liquidation judiciaire ainsi que la promotion immobilière n'ont pas non plus la possibilité de prétendre à un rachat de crédit.

Les solutions

Si l’emprunteur fait partie de cette liste non exhaustive de cas qui ne peuvent pas bénéficier d’un rachat de crédit auprès d’un établissement financier, il existe d’autres moyens. Le moyen le plus logique est de s’adresser à un autre organisme de crédit. Les conditions d’octroi de prêts diffèrent selon les banques. Sinon, il est possible de collaborer avec un courtier pour son réseau de connaissances et de partenaires. L’expérience de ce dernier permettra de repérer les banques les mieux adaptées au cas de chacun ou de constituer une demande des plus éligibles.

Visiter le site Simulable : https://www.simulable.fr/

Haut de page